Série Z
EAN13 : 9782266244930
ISBN :978-2-266-24493-0
Éditeur :Pocket
Date Parution :
Collection :Pocket (PPO 015848)
Nombre de pages :283
Dimensions : 18 x 11 x 1 cm
Poids : 152 g

Série Z

De

Indisponible Indisponible

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 4 confrères du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

Les séries Z n'ont aucun secret pour lui. Monstres improbables – zombies en mousse, extraterrestres en carton –, acteurs has been et nanars bon marché, Félix connaît ce monde sur le bout des doigts.
C'est en puisant son inspiration dans cet univers de quatrième zone qu'il vient de mettre un point final à son premier scénario : l'histoire d'une maison de retraite où les crimes se multiplient. Les ennuis commencent quand la réalité se met à dépasser la fiction : on déplore un mort à la Niche Saint-Luc. Puis un autre… Alors, vrais ou faux cadavres ?

J.M. Erre (Auteur) a également contribué aux livres...

L'Art Delicat De La Scene De Menage
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,50 €
Qui a tué l'homme-homard ?

Qui a tué l'homme-homard ?

J.M. Erre

Buchet-Chastel

En stock, expédié demain 19,00 €
Le grand n'importe quoi

Le grand n'importe quoi

J.M. Erre

Buchet-Chastel

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
En savoir plus sur J.M. Erre

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

cinéma, humour

5 étoiles

Par .

J'avais adoré Le mystère Sherlock. Je retrouve avec plaisir l'humour
de l'auteur.

Sous couvert d'enquête policière, il nous fait découvrir cette fois-ci le
monde de la série Z. Et je dois avouer que je connaissais déjà quelques
unes décès œuvres du 7e art (au moins les titres improbables).

Les personnages sont attachants (même Zoé aux grandes dents), les
situations rocambolesques et je partage ce genre d'humour.

Finalement, les séries Z sont pleines de philosophie. Vous ne me
croyez pas ? Alors lisez ce premier roman de l'auteur.

L'image que je retiendrai :

Le gimmick de fin de chapitre du lecteur de Knock-le-Zout.

Une citation :

"Quand je trouve un film mauvais, ça me met mal à l'aise. Je pense au

réalisateur qui s'est investi pendant des mois, et je me dis que c'est ma

faute si je n'arrive pas a apprécier ce qu'il a fait." (p.68)

http://motamots.canalblog.com/archives/2014/08/20/30357756.html