Qui a tué l'homme-homard ?
EAN13 : 9782283032237
ISBN :978-2-283-03223-7
Éditeur :Buchet-Chastel
Date Parution :
Collection :Littérature française
Nombre de pages :358
Dimensions : 21 x 15 x 2 cm
Poids : 368 g

Qui a tué l'homme-homard ?

De

Autre version disponible :

Ebook - Buchet/ChastelEn stock12,99 €

Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d’un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, soeurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse...

L’histoire s’ouvre sur la découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l’homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque des monstres, et pourquoi ? L’enquête menée par l’adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.

Lucie, la fille du maire de Margoujols, une jeune femme paraplégique communiquant par l’intermédiaire d’un ordinateur, va épauler les gendarmes dans leur enquête. Elle est aussi la narratrice de cette histoire rocambolesque qu’elle raconte au jour le jour à la manière d’un polar pimenté d’une bonne dose d’humour noir, tout en livrant ses réflexions décalées sur des sujets aussi variés que la littérature policière, le handicap, les artichauts, les cimetières, les réseaux sociaux et, bien sûr, les monstres...

J.M. Erre (Auteur) a également contribué aux livres...

En savoir plus sur J.M. Erre

3 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

70 ans plus tôt, Margoujols avait été secoué par le meurtre de Baltazar Britiescu, directeur d'un cirque ambulant.
Aujourd'hui c'est Joseph Zimm, l'homme-homard et monstre survivant du cirque de Baltazar, qui vient d'être sauvagement assassiné.

Clouée sur son fauteuil roulant, Julie est toute excitée: Qui a tué Joseph? L'homme caoutchouc? La femme à barbe? Ou peut-être l'un des habitants du village? Tous répandent des commérages mais dissimulent habilement leurs secrets...
Et qui se cache derrière le pseudonyme Winona Jane, auteur du blog "Je vois la vie en monstre" ?
Cette énigme macabre intrigue Julie, qui décide d'aider la police dans ses investigations.

La jeune femme nous raconte cette enquête menée sur les chapeaux de roues d'un ton caustique assaisonné d'un délicieux humour noir. De surprises en rebondissements inattendus, vous serez embarqués de bout en bout par ce récit original et haletant!

Humour & enquête

4 étoiles

Par .

Ouvrir un roman de Jean-Marcel Erre, c’est être certain que l’on va passer un très bon moment de lecture bourré d’humour.
Et encore une fois, je me suis régalée. Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d’un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, sœurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse…
L’histoire s’ouvre sur la découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l’homme-homard ».
L’enquête menée par l’adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.
Lucie, la fille du maire de Margoujols, une jeune femme paraplégique communiquant par l’intermédiaire d’un ordinateur, va épauler les gendarmes dans leur enquête. Elle se nomme elle-même l’handitective.

J’ai aimé Lucie, très lucide sur sa vie malgré le filet de bave qui ne cesse de couler sur sa joue.
J’ai aimé ses réflexions sur la littérature policière, le handicap, les artichauts, les cimetières, les réseaux sociaux et, bien sûr, les monstres…

J’ai aimé les gros clichés du polar, et le comique de répétition sur les failles intimes (de l’enquêteur) qui le font flirter avec l’abîme.
J’ai aimé que l’auteur m’entraîne sur des fausses pistes, comme dans tout bon roman policier qui se respecte.

Vous l’aurez compris, après Le mystère Sherlock ou encore Série Z, l’auteur ne faiblit pas.

L’image que je retiendrai : "Tous contre les artichauts !"

https://alexmotamots.fr/qui-a-tue-lhomme-homard-jean-marcel-erre/

3 étoiles

Par .

À Margoujol, un petit village tranquille de Lozère, un homme vient d’être retrouvé assassiné et son cadavre a été découpé en plusieurs morceaux. Les habitants sont en émoi même si le défunt n’était pas apprécié. Lui et d’autres membres d’un cirque, tous pourvus d’étrangetés diverses physiques, se sont installés dans cette localité il y a fort longtemps (le directeur du cirque ayant été assassiné lui aussi). Pour Lucie, la fille du maire, c’est l’occasion de pimenter un peu sa vie. Gravement handicapée et clouée dans un fauteuil, elle communique grâce à son seul doigt valide et un ordinateur. Quand deux gendarmes sont dépêchés sur place pour élucider l’affaire, elle les assiste.

Narré par Lucie qui manie férocement l’autodérision et le cynisme aigu, ce roman dézingue les préjugés et pousse le lecteur dans ses retranchements concernant le handicap (il fallait oser) et le politiquement correct. Tout s’enchaîne à toute vitesse d’autant plus que de nouveaux meurtres ont lieu. J. M. Erre joue une fois de plus avec les codes du polar, il décrypte pour nous les recettes à succès de cette littérature, parodie l’information et nous amène à des réflexions avec un regard sans aucun tabou sur la différence (vous êtes prévenus).
On retrouve l’humour décliné à la sauce J. M. Erre avec des situations complètement loufoques ou absurdes. Une fois de plus, j'ai souri, j'ai ri et mon petit cœur s'est également serré.
Une lecture anti-morosité assurée !

"Toujours réjouissant de voir les gens faire comme si tout était normal alors que leur visage exprime le contraire. Personne n’ose jamais me dire "Vous parlez ? C’est incroyable !" ou "Vous comprenez ce qu’on dit ?" ou encore "Alors vous n’êtes pas vraiment un légume ?" Ca ne se fait pas de parler à une handicapée de son handicap, au cas où elle ne serait pas au courant de son état."

https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/02/j-m-erre-qui-tue-lhomme-homard.html