Trois fois la fin du monde
EAN13 : 9782882505286
ISBN :978-2-88250-528-6
Éditeur :Les Éditions Noir sur Blanc
Date Parution :
Collection :Notabilia
Nombre de pages :188
Dimensions : 20 x 13 x 1 cm
Poids : 263 g

Trois fois la fin du monde

De

Vendu par Librairie Lorguaise (Lorgues 83510)

16.00€

Autre version disponible :

Ebook - Les Éditions Noir sur BlancEn stock10,99 €

Après un braquage avec son frère qui se termine mal, Joseph Kamal est jeté en prison. Gardes et détenus rivalisent de brutalité, le jeune homme doit courber la tête et d'adapter. Il voudrait que ce cauchemar s'arrête. Une explosion nucléaire lui permet d'échapper à cet enfer. Joseph se cache dans la zone interdite. Poussé par un désir de solitude absolue, il s'installe dans une ferme désertée. Il se construit une nouvelle vie avec un mouton et un chat, au cœur d'une nature qui, dangereusement , le fascine.

----------------------------------
Prix 2018 de la Page 111



Sophie Divry (Auteur) a également contribué aux livres...

La condition pavillonnaire / roman
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,50 €
Quand le diable sortit de la salle de bain

Quand le diable sortit de la salle de bain

Sophie Divry

Les Éditions Noir Sur Blanc

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 18,00 €
La condition pavillonnaire

La condition pavillonnaire

Sophie Divry

Les Éditions Noir Sur Blanc

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 17,00 €
La cote 400

La cote 400

Sophie Divry

10-18

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,60 €
Le journal d'un recommencement

Le journal d'un recommencement

Sophie Divry

Les Éditions Noir Sur Blanc

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,00 €
La cote 400

La cote 400

Sophie Divry

Allusifs

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Sophie Divry

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

fin du monde

5 étoiles

Par .

De l’auteure, j’avais beaucoup aimé "La côte 400", mais franchement moins "La condition pavillonnaire".

D’après le résumé, ce roman racontait une certaine fin du monde. Et j’ai lu dernièrement beaucoup de romans sur le sujet.

Bref, ce n’était pas gagné.

Et pourtant : j’ai tout aimé dans ce roman. Le passage en prison de Jo et son attachement à son frère mort dans le casse. Sa vie seule dans la cabane au fond du jardin des bois. Sa survie et son abattement en plein hiver.

J’ai aimé la nature qui évolue par petites touches autour de lui. Rien de révolutionnaire d’un coup, juste des couleurs, des senteurs qui varient.

J’ai aimé son besoin presque animal de parler, et son envie de faire corps avec la nature.

J’ai aimé que Jo, qui veut parfois tuer tout le monde dans une crise de colère, se rende compte du travail des hommes.

Lire ce roman, c’est retrouver la nature sauvage qui ne fait pas de bruit, mais est sans cesse changeante et indomptable.

L’image que je retiendrai :

Celle de la chatte Fine qui accouche en compagnie de Jo.

https://alexmotamots.fr/trois-fois-la-fin-du-monde-sophie-divry/