Un bruit de balançoire
EAN13 : 9791095438373
ISBN :979-1-09-543837-3
Éditeur :L'Iconoclaste
Date Parution :
Collection :IC.VERGE
Nombre de pages :112
Dimensions : 22 x 17 x 1 cm
Poids : 246 g
Langue : français

Un bruit de balançoire

De

Vendu par Librairie Lorguaise (Lorgues 83510)

19.00€
« Ma vie n’est rien qu’écrire. Le panda mange de l’eucalyptus, moi de l’encre. »

Pour la première fois, Christian Bobin livre un texte entièrement composé de lettres. Rares et précieuses, elles sont adressées tour à tour à sa mère, à un bol, à un nuage, à un ami, à une sonate. Sous l’ombre de Ryokan, moine japonais du XIXe siècle, l’auteur compose une célébration du simple et du quotidien. La lettre est ici le lieu de l’intime, l’écrin des choses vues et aimées. Elle célèbre le miracle d’exister. Et d’une page à l’autre, nous invite au recueillement et à la méditation.

« J’ai interrogé les livres et je leur ai demandé quel était le sens de la vie, mais ils n’ont pas répondu. J’ai frappé aux portes du silence, de la musique, et même de la mort, mais personne n’a ouvert. Alors j’ai cessé de demander. J’ai aimé les livres pour ce qu’ils étaient,

Christian Bobin (Auteur) a également contribué aux livres...

Image manquante

La nuit du cœur

Christian Bobin

Gallimard

Précommande, réservé ou expédié chez vous le 04/10/2018 19,00 €
Noireclaire/Carnet du soleil

Noireclaire/Carnet du soleil

Christian Bobin

Folio

En stock, expédié lundi 6,00 €
L'homme-joie

L'homme-joie

Christian Bobin

Folio

En stock, expédié lundi 6,60 €
Noireclaire

Noireclaire

Christian Bobin

Gallimard

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 11,00 €
EbookNoireclaire

Noireclaire

Christian Bobin

Gallimard

Disponible en quelques minutes ! 7,99 €
La grande vie

La grande vie

Christian Bobin

Folio

En stock, expédié lundi 6,00 €
En savoir plus sur Christian Bobin

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

poésie

5 étoiles

Par .

Mon cher Christian,

je ne peux vous écrire à la main, le format ne s’y prête pas, mais le coeur y est.

Ce que je vais vous dire me parait bien plat à côté de vos mots, de vos phrases, toujours si belles, toujours si justes.

Encore une fois, j’ai été émue. Oh, pas à chaque lettre que vous adressez à vos correspondants ; mais certaines me sont allées doit au coeur et à l’âme.

Par vos mots si simples, vous avez réchauffé mon âme et fait toucher du doigt l’essence de la poésie.

Je ne saurais jamais assez vous remercier.

Bien à vous,

Alex-Mot-à-Mots