Nos richesses, Renaudot des lycéens - 2017
EAN13 : 9782021373806
ISBN :978-2-02-137380-6
Éditeur :Le Seuil
Date Parution :
Collection :Cadre rouge
Nombre de pages :224
Dimensions : 20 x 14 x 2 cm
Poids : 269 g

Nos richesses

Renaudot des lycéens - 2017

De

Vendu par Librairie Lorguaise (Lorgues 83510)

17.00€

Autre version disponible :

Ebook - Le SeuilEn stock11,99 €

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale. En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple. Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi vit à Paris. Nos richesses est son troisième roman, après L'Envers des autres (Prix de la vocation, 2011) et Des pierres dans ma poche (Seuil, 2016).

Kaouther Adimi (Auteur) a également contribué au livre...

L'envers des autres / roman, roman

L'envers des autres / roman, roman

Kaouther Adimi

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,00 €
En savoir plus sur Kaouther Adimi

Vidéo

Julien de la librairie Dialogues nous propose ses coups de cœur de la rentrée littéraire de septembre : "Nos richesses" de Kaouther Adimi (Seuil), "Underground Railroad" de Colson Whitehead (Albin Michel) et "Femme à la mobylette" de Jean-Luc Seigle (Flammarion).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Élise Le Fourn.

Dossier relatif au livre "Nos richesses"

4 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Les choses de la vie

4 étoiles

Par .

Un beau roman qui se lit avec bonheur tant le sujet et les personnages évoquent en nous mille choses. La place du livre dans nos vies mais également la fraternité, le combat contre l'injustice, le conflit franco-algérien et toutes ces petites choses qui nous rendent fragiles un jour et plus forts le lendemain. Ravie d'avoir croisé Camus et Giono dans la petite librairie. J'ai regretté la place - à mon avis - trop importante des extraits du carnet d'Edmond Charlot. Cela casse le rythme du roman, j'ai eu souvent la tentation de les survoler.

5 étoiles

Par . (Vauban)

"Nous nous rendons compte de nos richesses qu'une fois que nous les perdons..."
Ce roman qui célèbre ce grand homme que fut Edmond Charlot est une vraie "richesse"!
Cet homme qui, en 1936, ouvrit une petite librairie de prêt à Alger baptisée "Les vraies richesses" en hommage à Giono et qui fut également le premier éditeur d'un certain Albert Camus ...

Un joli coup de cœur à découvrir !

Algérie

4 étoiles

Par .

L’Algérie, ce n’est pas seulement le bleu et le blanc, ce ne sont pas seulement les Événements. C’est aussi la soif d’entreprendre des hommes, et notamment d’Edmond Charlot, libraire et éditeur passionné.

Depuis le pas de porte de sa petite librairie, sont entrés des auteurs majeurs : Camus, bien sûr, mais aussi Roblès et Saint-Exupéry.

En parallèle, nous suivons Ryad, jeune homme venu dans cette même librairie de nos jours pour la liquider et permettre l’installation d’un magasin de beignets.

J’ai aimé suivre Ryad qui découvre en même temps que moi la société algéroise de ce quartier : tout le monde se ligue pour ne pas lui vendre de peinture ; l’école refuse les livres qu’il veut lui donner.

J’ai aimé découvrir le personnage d’Edmond Charlot qui s’est engagé dans une entreprise trop grande pour lui.

En refermant le roman, je me suis demandé où sont nos vraies richesses de nos jours.

L’image que je retiendrai :

Celle des caisses laissées devant la librairie pour que chacun se serve en livres. Le lendemain, il y a toujours les livres, mais plus de caisse.

http://alexmotamots.fr/nos-richesses-kaouther-adimi/

Passeur de livres

5 étoiles

Par .

Après « Des pierres dans ma poche », l’auteure algérienne Kaouther Adimi publie un roman attachant qui sort de l’ombre le libraire éditeur algérois Edmond Charlot, une personnalité des lettres françaises, premier éditeur de Camus et de bien d’autres.

**Deux hommes, deux époques**

Pour son stage de fin d’études en ingénierie, Ryad se voit confier la mission de vider et repeindre une ancienne librairie à Alger, « Les vraies richesses », appelée à devenir une boutique de beignets. Ryad, jeune Parisien n’ayant jamais entendu parler de la mythique adresse, s’attelle à sa tâche sous l’œil du dernier gardien du temple, rempli de livres poussiéreux, de vieilles photographies et de papiers destinés à la poubelle.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u