Répliques du 28 octobre 2017, par Alain Finkielkraut : Ce qui n'a pas de nom (Piedad Bonnett) Et si la littérature était une lutte perpétuelle contre la disparition ? Le suicide et la folie d’un fils, les mots comme arme ultime pour raconter .

Ce qui n'a pas de nom

Ce qui n'a pas de nom

Piedad Bonnett Vélez

Anne-Marie Métailié

En stock, expédié lundi 17,00 €