LA GRANDE LIBRAIRIE Mercredi 27 avril 2022 : Julia Wallach, Jacqueline Fleury-Marié et Joseph Weismann

Je vous propose une émission consacrée aux témoignages précieux de trois survivants de la Shoah : Julia Wallach, Jacqueline Fleury-Marié et Joseph Weismann.

Julia Wallach a 96 ans. Le 14 juin 1940, elle fête ses 15 ans lorsque les Allemands entrent dans Paris. Dénoncée par une voisine, elle a 17 ans lorsqu’elle est arrêtée avec son père puis déportée de Drancy vers Auschwitz-Birkenau. Dieu était en vacances (Grasset), est son témoignage. Pendant deux ans, elle connaît l'horreur des camps et la marche de la mort à travers la Pologne et l'Allemagne enneigées. Elle évoque la violence, la faim, le froid mais aussi son enfance et la solidarité entre femmes déportées. En avril 1945, elle parvient à s'échapper. Depuis, elle tient une promesse faite à son père : celle de dire, autant que possible, l’horreur d’Auschwitz.

À 17 ans, Jacqueline Fleury-Marié s’engage contre l’occupant nazi dans les réseaux de résistance Défense de la France puis Mithridate, comme ses parents et son frère. En juin 1944, sa vie bascule. Arrêtée et emprisonnée à Fresnes, elle est torturée par la Gestapo puis déportée dans le camp réservé aux femmes à Ravensbrück. En souvenir de ses camarades, Jacqueline Fleury-Marié publie Résistante (Calmann Levy). Un récit bouleversant pour que reste vivant le souvenir d’héroïnes souvent inconnues, qui se sont sacrifiées pour leur patrie et la liberté.

Joseph Weismann est né le 19 juin 1931 à Paris. Il est l'un des rares enfants survivants de la rafle du Vélodrome d’Hiver, il y a tout juste 80 ans. Arrêtés le 16 juillet 1942, lui et sa famille sont emmenés au camp de Beaune-la-Rolande. Là, Joseph est séparé des siens : ses parents et ses deux sœurs sont déportés à Auschwitz. A onze ans, il réussit à s’évader. Il est le seul de sa famille à avoir échappé à l’extermination. Après s'être longtemps refusé à témoigner, il publie en 2011 Après la Rafle, plébiscité par Simone Veil et aujourd’hui adapté en bande-dessinée (Les Arènes), qui porte un message aux jeunes générations : « n’acceptez pas l’inacceptable ».

À mercredi, 21h, sur France 5.

Ps : Et n’oubliez pas La P’tite Librairie vous accompagne tous les jours, du lundi au dimanche, sur toutes les antennes du groupe France Télévisions !

Samedi 23 avril 2022 : Emmanuel Dongala, « Photo de groupe au bord du fleuve » (Babel)

Dimanche 24 avril 2022 : Mohammed Dib, « La danse du roi » (Points)

Lundi 25 avril 2022 : Fédor Dostoïevski, « L’idiot » (Babel)

Mardi 26 avril 2022 : Joseph Conrad, « Le cœur des ténèbres » (Livre de poche)

Mercredi 27 avril 2022 : Louis Aragon, « Le roman inachevé » (Poésie/Gallimard)

Jeudi 28 avril 2022 : Jean Giraudoux, « La guerre de Troie n’aura pas lieu » (Livre de poche)

Vendredi 29 avril 2022 : Günter Grass, « Le tambour » (Points)